20/09/2007

la crypte de St Guidon

La crypte aurait été construite de 1078 à 1092. Remarquons les colonnes à tambours superposés, à l'exception des 4 colonnes centrales: ce sont des monolithes en grès rouge-brun, provenant d'un édifice antérieur (comme l'indique l'usure des pierres), probablement romain.

PIC0036

la crypte de St Guidon

Mais pourquoi diable a-t-on rogné ce pilier ? Il y avait pourtant suffisemment de place à côté ! Ce qui est sûr, c'est qu'ils ne se sont pas donnés tant de mal pour rien. La place de la pierre a été très soigneusement calculée. Serait-ce pour recevoir la lumière au bon moment et au bon endroit ?

PIC0041

la crypte de St Guidon

Pourquoi la pierre tombale est-elle déposée sur deux socles me direz-vous ? Pour passer en dessous pardi ! Le pèlerin, debout au centre du carré formé par les 4 colonnes romaines, n'a qu'à se baisser, passer sous la table dolménique, et ressortir de l'autre côté, baigné par la lumière du soleil en son zénith. Une nouvelle naissance en quelque sorte. Exactement comme le pèlerinage de Ste Begge à Andenne ou de St Guildas à Port Blanc.

PIC0043

19/09/2007

la crypte de St Guidon

Le passage sous le dolmen de St Guidon était le moment essentiel du pèlerinage, on pourrait même dire de l'initiation. En effet, le pèlerin, qui devait s'accroupir au nord et passer à quatre pattes sous la pierre, était ébloui en ressortant de l'autre côté par le soleil de midi. La lumière du soleil pénétrait dans la crypte par une petite fenêtre située plein sud (aujourd'hui partiellement occultée) et venait illuminer le pèlerin. Le pèlerin sortait symboliquement des ténèbres de dessous terre et passait à la lumière solaire, la lumière du Christ pour le chrétien.

PIC0046

la crypte de St Guidon

La table dolménique, censée être la pierre tombale de St Guidon, ne possède aucune inscription: seulement une tige avec 4 larges feuilles gravée dans la pierre et issue d'un socle ressemblant à ceux utilisés pour les calvaires. A première vue on pense à une décoration païenne. Peut-être un souvenir du baton fleuri de St Guidon, comme le rapporte la légende ?

pic0048a

la crypte de St Guidon

La table dolménique qui couvrait la tombe de St Guidon est manifestement couverte d'un symbole végétal, sorte d'arbre de Jessé ou de plante à 4 larges feuilles, prenant racine dans un escalier à gradins. Ce genre de gradin était utilisé pour y planter une croix, comme sur les pièces de monnaie de l'antiquité byzantine. La croix est ici remplacée par ce qui ressemble à un Arbre de Vie stylisé ? Symbole chrétien ? Symbole païen (celte) ? Mélange des deux : à la fois croix de calvaire et Arbre de Vie, symbole de résurrection ?

pic0050

 

 

église St Guidon

L'ancienne châsse en bois du XVIe siècle de St Guidon. Sur ses flancs, des tabeaux représentant des étapes de la découverte de son tombeau. Le tableau de droite, par exemple représente l'enclos (la haie) dont à l'origine on entoura le dolmen, faute de pouvoir le déplacer.

pic0059a