21/09/2007

église St Guidon

Ce beau tableau, situé dans l'actuelle chapelle dédiée à St Guidon (chapelle datée de 1527), nous montre plusieurs éléments symboliques liés à la légende du saint: St Guidon en habit de pèlerin, une charrue, des chevaux conduits par un ange, etc. C'est une peinture de Gaspar De Crayer datant de1635.

PIC0020

église St Guidon

Première représentation d'une série de martyrs: St Erasme et son supplice particulièrement cruel. Il s'agit d'un saint bien connu chez nous, grâce surtout au grand humaniste homonyme: Erasme de Rotterdam, qui vécut dans l'ombre de l'église St Guidon. Mais, inscrit dans une série, n'y aurait-il pas un sens moins anecdotique à sa présence ?

PIC0026a

église St Guidon

Encore un martyr: Sainte Wilgeforte. Notons que c'est une des rares représentations de femme crucifiée. Il faut passer par l'état de souffrant pour réussir sa quête, nous le savons. Il y aurait-il un autre message transmis par ces saints martyrs ?

PIC0028a

église St Guidon

Il ne suffit pas d'être cherchant, il faut être souffrant pour atteindre l'illumination. Voici Sainte Alène tenant son bras sectionné. Heureusement deux guides nous attendent au tableau suivant: St Christophe, le passeur, et un ermite avec une lanterne. Le persévérant peut continuer sa quête sans (trop de) crainte.

PIC0030a

église St Guidon

Sur le mur du transept Nord, St Christophe semble nous indiquer de son bâton le chemin de la crypte. De nos jours l'entrée de la crypte se fait toutefois du côté droit. Notons à droite de St Christophe un ermite à la lanterne qui ressemble fort à l'arcane IX du Tarot. Cherche-t-il comme lui la lumière dans les ténèbres ?

pic0032c

 

la crypte de St Guidon

Descendons dans la crypte qui est restée fermée pendant plus de 3 siècles, de 1527 à 1892. Et admirons les résultats d'une très belle restauration. Si elle est fermée et qu'il n'y a pas d'office, le bedeau, un Monsieur très serviable, pourra peut-être vous en ouvrir la porte.

PIC0034

20/09/2007

20 la crypte de St Guidon

Nous voici dans la crypte. Traditionnellement la crypte est un lieu de recueillement où l'on vénère les reliques d'un saint. Ici pas de reliques, mais une pierre dite "tombale", bien que personne ne soit enseveli dessous. Au contraire, les pèlerins du Moyen-Age étaient invités à passer dessous. Car c'était le rite propre à ce lieu.

PIC0035-20